Feeder : le montage en potence - 2022


Actuellement, je n'utilise plus que des montages coulissants. En effet, m'étant remis à la compétition, c'est le seul montage autorisé. De plus, loin de n'être qu'une contrainte idiote, ce montage est particulièrement efficace. Cependant, je trouvais que j'enregistrais des ratés sur le petit poisson. La potence m'a apporté une réponse valable et solide !
En fait, la potence apporte non seulement une sensibilité accrue en éloignant de la ligne l'inertie du feeder, mais elle a augmenté mon pourcentage de ferrages réussis. Avant de l'adopter, je l'ai pas mal testée et elle s'avère autant utile et efficace à courte comme à longue distance. 

Alors, comment la faire (c'est vrai, quoi, vous n'allez pas les acheter, ce serait trop facile) ? Voici ma dernière version, largement améliorée et simplifiée. Fini les perles, c'est du direct !

Le matériel nécessaire



Voici mon kit pour monter des potences : 

  1. Du fluoro de 60/100
  2. De petits émerillons à agrafe n°16 ou 14
  3. Des sleeves de 1,5mm
  4. La pince à sleeve
  5. Last but not least, de la gaine thermorétractable


J'utilise du fluorocarbone assez gros pour sa résistance à l'abrasion et sa rigidité (donc sa capacité anti-emmêlement. Serrez de préférence les sleeves avec une pince adaptée, et ce pour ne pas endommager le fluorocarbone avec un serrage excessif. Le sleeve doit être "juste" pour passer les 2 brins de ligne, afin d'être ajusté et de faciliter le passage dans la gaine thermo, qui permettra une finition parfaite et augmentera le caractère anti-emmèlement de la potence. Je n'utilise plus de perle, trop grosse quelle que soit sa taille, et je forme une micro boucle avec le fluoro lui-même. C'est petit, solide et efficace !


La fabrication


Mes potences mesurent toujours environ 7cm. Je n'ai jamais senti l'intérêt d'en faire des plus courtes ou des plus longues. Les 7cm sont mes passe-partout.
2 films pour tout comprendre :




Voici la marche à suivre et mes conseils :
  1. Coupez 15cm de fluoro
  2. Enfilez l'émerillon et le sleeve sur le fluoro
  3. Repassez le fluoro dans le sleeve, en le faisant dépasser de 5mm
  4. Tendez le fluoro pour que le sleeve soit bien contre l'émerillon
  5. Serrez modérément le sleeve en évitant de pincer le dernier millimètre de chaque extrémités. Cela évitera de déforcer le fluoro en le pinçant excessivement


  6. Passez ensuite le fluoro dans le second sleeve, déterminez la longueur de la potence, puis créez une boucle avec le fluoro, assez grande que pour coulisser librement et assez petit que pour se bloquer sur le stopfloat en caoutchouc. Enfin, répétez l'opération 5

  7. Couper la gaine thermo pour qu'elle recouvre la potence jusqu'à la bille de l'émerillon (mais pas plus loin, il doit pouvoir tourner) et chauffez-la en veillant de ne pas brûler le fluoro



  8. La potence est terminée



Le montage



Ici aussi, c'est la simplicité qui va payer. Je me base sur mon montage léger épuré : 

  1. Passez la potence sur la ligne
  2. Passez un stop en caoutchouc sur la ligne. Il aura un coulissement dur et se bloquera fermement
  3. Montez un émerillon Cresta hook Length Connection Swivel (les meilleurs du marché !) avec un nœud universel ou un palomar

  4. Formez la torsade anti-emmêlement : elle mesurera 2 ou 3 centimètres de plus que la potence + le feeder, soit une minimum de 15cm (Voir ici pour savoir comment faire) que vous fermerez par un double nœud



Voilà, vous savez tout. A vous de jouer : restez simples et soignez les détails : votre potence devra vous aider à plus prendre et à lancer plus loin, pas à créer des emmêlements !

1 commentaire:

  1. Top montage, la gaine thermorétractable est indispensable, elle évite l'angle qui se forme entre le bord du sleeve et le fluoro, source d'accrochage du bas de ligne.
    Maintenant, si ce montage est fait sur tresse, on peut remplacer la torsade par une potence faite de la même façon, de longueur suffisante que pour dépasser le bas du feeder.

    RépondreSupprimer